Le régulateur

 
Les humains s’octroient le droit de décider du statut des autres êtres vivants en les rangeant dans des catégories . Ainsi les animaux de la forêt se retrouvent désignés utiles ou nuisibles. Les chasseurs et autres techniciens de la faune se qualifient alors comme régulateur, sans quoi les chevreuils, les lapins ou les renards viendraient manger notre herbe fraîche jusque dans les bras de nos compagnes. 
Le régulateur ici présenté, décide lui, d’apparaître dans les bois quand il estime que la présence de l’espèce humaine devient nuisible… 

Bois, tissu, ficelle, colle de farine, papier, acrylique et charogne. 107 x 70 x 30 cm 480 €